Zoo

Year: 
2006

Zoo, 2006

Un recueil de 15 nouvelles

La fiction dépasse toujours la réalité, quoi qu'on en dise, et en rend mieux compte que les témoignages. - Connaissances des singes

On promène dans ce jardin zoologique avec les yeux au lieu des jambes.  Les cages sont les nouvelles et dans chacune se trouve une bête bien étrange, humaine ou non, qu’on analyse à travers les barres, et qui, de temps en temps, nous analyse à son tour.

Il y a, par exemple, un singe dans Connaissance des singes mêlé à la vie de trois générations de femmes, un singe un peu malade, qui parle français et habite la maison de la grand-mère d'une façon bizarre. Ensuite il devient plus sain, cesse de parler, et quitte la maison.  La grand-mère, la mère et la fille ont, elles aussi, une relation un peu « malade ».  Peuvent-elles suivre l’exemple du singe ?

Bien sûr, ce jardin zoologique est peuplé par des créatures étranges. Il y a, par exemple, dans On ne se brode pas tous les jours les jambes, des femmes qui, au lieu d’avoir leurs règles, ont leurs « mues. »  C’est vrai : chaque 28 jours la peau se mue…et si on se mue quand on a brodé les jambes pour être belle au mariage de sa sœur – alors, c’est un peu inquiétant.  Mais les hommes la trouvent irrésistible !

Et l’étrange psychologie de Juergen, gendre idéal, où une femme, tourmentée par son manque de progrès dans son art de photographie, regarde de plus en  plus profondément, littéralement, en elle-même pour trouver un moyen de voir les autres, ses sujets, plus clairement.  En même temps, elle croit, peut-être avec raison, que Juergen, son mari, et dans un sens son père, qui n’a ni profession ni art, peut voir toutes les choses qui sont cachées en elle.

Oui, la fiction dépasse toujours la réalité, mais quelle nouvelle réalité en est ici le résultat!  Ces nouvelles sont spendidement insolites.

Bruce Fickett

Premières pages et revue de presse