Cleves

Year: 
2011

Cleves

Clèves, 2011

Dossier de Presse et premières pages ICI

Solange est une fille adolescente qui lutte contre toutes les insécurités de l’adolescence en découvrant sa propre sexualité. Alors que ses pairs s’engagent aux rapports sexuels – soit supposés, soit vrais – Solange souhaite avoir ses propres expériences sexuelles. D’abord elle expérimente la masturbation, et éventuellement elle a des rapports sexuels avec des hommes et avec une fille de son âge. Pour la plupart ses premiers rapports sont vulgaires et impersonnels, mais ils rendent Solange ravie. Elle en veut plus parce qu’elle gagne un sens d’amour-propre et de statut social d’être « expérimentée. » Elle développe un rapport avec un garçon qui s’appelle Arnaud, qui est un fan de musique cynique et égoïste. Solange croit qu’il la comprend et qu’il l’aime malgré son extérieur torturé. Bien qu’il soit visiblement impoli vers elle et qu’il manipule son infatuation pour lui pour le sexe, elle est aveugle à ça et elle bâtit des fantaisies romantiques sans fondement sur leurs rendez-vous rares et brefs. Pendant ce temps, la mère distante et le père absent de Solange sont remplacés par le doux Monsieur Bihotz, qui est son gardien solitaire qui semble être amoureux d’elle en secret. Une nuit Solange le séduit, et ils commencent une affaire illicite qui la satisfait exclusivement en termes sexuels mais qui semble augmenter l’amour de Monsieur Bihotz. Eventuellement, Solange est énervée par la tendresse de Monsieur Bihotz pendant qu’elle est toujours éprise d’Arnaud. Quand Solange termine son rapport avec Monsieur Bihotz après Arnaud promit de l’amener à Bordeaux (une promesse non réalisée, d’une manière prévisible), Monsieur Bihotz boit du désherbant dans une tentative de s’empoisonner. Solange a l’air indifférent et elle termine le roman en disant nonchalamment qu’elle « a tellement d’autres choses à penser. »

Adelita Barrett, University of Arizona