Bref séjour chez les vivants

Year: 
2001

Bref séjour chez les vivants, 2001
     Avec son quatrième roman, Bref séjour chez les vivants, Marie Darrieussecq explore des idées innovatrices concernant la possibilité du roman d'aujourd'hui. Elle crée un monde dans lequel le lecteur doit participer pour vraiment comprendre, peut-être en le lisant plus d'une fois. Les personnages principaux de Bref séjour chez les vivants sont une femme et ses trois filles, mais il n'y a pas de dialogue dans ce roman, il s'agit d'un monologue intérieur. Ce monologue reste très fluide, il utilise plusieurs langues, principalement le français, mais aussi l'anglais et l'espagnol, des chansons, et des idiomes de la petite enfance, entre autres. Mais pourquoi ce titre surnaturel? Dans ce roman, il y a un fantôme, comme dans la plupart des oeuvres de Darrieussecq. Ici c'est le fantôme d'un garçon, le petit frère de la famille, qui s'est noyé à l'âge de trois ans.
     Les grands thèmes de Bref séjour chez les vivants sont le fonctionnement de l'intelligence et de la mémoire, la subjectivité de la perception des événements, les phénomènes qui concernent l'existence d'un sixième sens, et les relations qui font une famille. Sans doute un roman contemporain, Darrieussecq a écrit Bref séjour chez les vivants avec difficulté et rigueur, et elle a réussi.

Sarah Feeley Premières pages et revue de presse